Véritable levier pour certain, fausse bonne idée pour les autres, le dropshipping (ou drop shipping) fait beaucoup parlé de lui aujourd’hui. Mais de quoi s’agit-il exactement?

Certaines boutiques en ligne se lancent sur un marché sans avoir de produits en stock, c’est ce qu’on appelle le dropshipping : l’externalisation de tout le processus d’expédition à une tierce partie. Pourquoi choisir le dropshipping ? Quels sont les avantages et les inconvénients du dropshipping pour un site e-commerce ? Cet article regroupe nos conseils pour démarrer en dropshipping (ou pas) et ne pas commettre les erreurs courantes.

1. Qu’est-ce que le dropshipping ?

Pour résumer, le dropshipping comprend un triptyque qui se décompose de la manière suivante :
Dropshipping

D’après la définition donnée par Wikipédia, que nous allons reprendre ici :

« Le drop shipping (en français « livraison directe ») est un système tripartite où le client (le consommateur) passe commande sur le site internet du distributeur (le commerçant), lequel transmet celle-ci au fournisseur (le grossiste), lequel assure la livraison et gère les stocks. »

Comment fonctionne le dropshipping ?

Deux métiers travaillent en collaboration étroite, permettant une meilleure répartition des expertises. D’un côté, le distributeur (e-commerçant) qui gère la partie commerciale et marketing afin de générer des ventes. De l’autre, le fournisseur ou « dropshipper » chargé de la gestion des stocks, du traitement des produits et de l’expédition des commandes.

Le dropshipping est fortement plébiscité par de nombreuses marketplaces comme Amazon, Ebay ou encore PriceMinister depuis de nombreuses années. Cependant, en tant que PME-TPE du e-commerce, vous devez vérifier quelques détails importants avant de vous y lancer tête baissée.

2. Avantages et inconvénients du dropshipping

Le dropshipping présente de nombreux avantages pour le fournisseur comme pour l’e-commerçant. Le dropshipper reste concentré sur le processus logistique et ne court aucun risque de commercialisation. De l’autre côté de la chaine, le distributeur travaille habituellement avec plusieurs usines afin d’être en capacité de répondre à toutes les demandes du consommateur.

Le dropshipping pour développer son activité

Ainsi, le dropshipping peut vous aider à développer votre boutique à l’international. Plus besoin de connaitre le marché du e-commerce local, ni de vous renseigner sur toutes les contraintes de transport. La majorité des dropshippers (fournisseurs) proposent des envois dans le monde entier.

Vous voulez élargir votre activité et tester de nouveaux produits ? Le dropshipping peut vous permettre de démarrer cette nouvelle activité en ligne. Vous n’avez pas à investir beaucoup d’argent, vous ne courez aucun risque en gestion de stock et vous n’avez pas à vous soucier de l’expédition.

Les limites du dropshipping

Il est facile de créer une boutique en ligne aujourd’hui et de se lancer en dropshipping. Mais attention, le marché est également inondé de boutiques en ligne qui vendent les mêmes articles bon marché. Sans parler des mastodontes comme Amazon. Vous faire une place sur ce nouveau marché ne sera pas forcément facile.

Le dropshipping consiste à laisser une tierce partie s’occuper de l’emballage, de l’expédition et de la gestion des retours de vos produits. Comment vont réagir vos clients si l’expérience n’est pas aussi bonne qu’espérée ? En passant par un dropshipper, vous avez moins d’influence sur l’expérience client et sur la livraison de vos colis.

Il se peut également que lorsque vous passez une commande chez votre fournisseur habituel, vous découvriez qu’un produit n’est plus en stock. Dans ces cas, vous allez devoir informer votre client que la commande a été retardée et vous n’avez plus la main pour trouver une solution.

3. Checklist du dropshipping pour tous les e-commerçants

Le lancement ou l’évolution d’un site e-commerce en dropshipping impose quelques règles très importantes pour ne pas voir son taux de satisfaction baisser. En effet, le stock directement géré par le fournisseur rend le e-commerçant interdépendant de ce dernier et vice versa. Sauf qu’à l’inverse du e-commerçant qui ne bénéficie que de sa boutique en ligne comme point de vente, le fournisseur peut exploiter les bases de données clients pour finalement pratiquer de la vente en direct auprès des consommateurs finaux.

La première chose à faire, vous l’aurez compris, c’est tout d’abord de choisir un partenaire de confiance. Sélectionnez un dropshipper qui ne fait que de la vente en gros. Ne vous adressez pas à un fournisseur qui pourrait potentiellement vous grignoter des parts de marché.

Ensuite, voici l’ensemble des questions auxquelles vous devez absolument répondre avant de vous lancer dans l’aventure du dropshipping :

  • Mon fournisseur en dropshipping est-il facilement joignable ?

Le nerf de la guerre, c’est une livraison qui se déroule sans encombre. Un produit qui correspond à celui commandé par le e-shopper et qui arrive au moment souhaité. En effet, 72% des consommateurs de produits en ligne tiennent les e-commerçants responsables en cas de problème de livraison. Il est donc primordial en cas de litiges de pouvoir contacter rapidement son fournisseur et d’obtenir une réponse claire pour rassurer les clients finaux. Pour éviter les mauvaises surprises, n’hésitez pas à consulter les mentions légales du fournisseur avec lequel vous envisagez de travailler, son adresse et son numéro de téléphone. Bref, passez votre partenaire au peigne fin.

  • Les informations produit sont-elles exhaustives ?

Les fiches produits d’un site e-commerce doivent comprendre l’intégralité des informations demandées par les consommateurs. Côté e-commerçant, ce sont l’ensemble des informations relatives aux prix d’achat, à l’emballage et à l’expédition des commandes qu’il va falloir connaître et exiger de la part du fournisseur. Les données clés sont les suivantes :

  1. Nom du produit (libellé de l’article)
  2. Description produit
  3. Visuels produits (packshot/photos)
  4. Prix d’achat (aussi demandé comme justificatif par certaines assurances transporteurs en cas de litiges pour obtenir un remboursement)
  5. TVA
  6. Dimension de l’emballage (éviter les surcoûts)
  7. Poids brut, net, volumétrique

Mon fournisseur en dropshipping est-il basé en Europe ?

Pour une majeure partie des fournisseurs, leur localisation est basée en Asie. Moins coûteux certes, ils ne sont cependant pas soumis aux mêmes réglementations que celles appliquées en Europe. Attention aux mauvaises surprises. Par exemple, les délais de livraison non respectés ou encore un contact pour le service client inexistant… Bref, autant de désagréments qui peuvent peser lourd dans la balance auprès des consommateurs de plus en plus exigeants et volatiles. Une seule expérience négative peut entraîner la perte définitive d’un client.

Aussi, des désagréments administratifs peuvent survenir au niveau des normes douanières. Il faut donc bien vérifier la possibilité d’importer certains produits sur le territoire national car l’exclusivité hexagonale peut tout simplement interdire au produit de circuler en France et/ou en Europe.

Une offre spécifique « revendeur »

Le  fournisseur que vous allez choisir a peut-être d’ores et déjà un « programme revendeur » qui peut inclure une licence ou des droits d’entrée pour les e-commerçants. L’existence de ce dernier offre la garantie aux e-marchands de conditions claires et de tarifs plus avantageux que ceux pratiqués directement auprès des particuliers. Le tout reste à savoir si les prix sont assez avantageux et le risque de partager ses parts de marché avec le fournisseur  pratiquant de la vente en directe assez faible pour travailler avec celui-ci.

4. Livraison et dropshipping : l’alliance délicate

L’accessibilité et la gestion des stocks

Lorsque vous fonctionnez avec un fournisseur en dropshipping, inutile de préciser à quel point il est important d’avoir une certaine visibilité sur les stocks. Imaginez commercialiser un produit qui n’est finalement plus disponible en stock mais toujours visible sur votre boutique en ligne. Un commentaire ou un avis à ce sujet et cela peut très vite impacter l’ensemble de votre business en ligne et vous faire perdre des clients potentiels. Aussi, vous pouvez toujours vous renseigner et/ou conseiller des modules de gestion de stock automatisés qui permettent très rapidement pour le fournisseur de mettre à jour la disponibilité des produits et au e-commerçants de prévenir les clients d’une potentielle rupture de stock.

La politique de retours en dropshipping

Pour que votre business en ligne soit un véritable succès grâce au dropshipping, il faut adopter une politique de retours transparente et en adéquation avec ce type de modèle. Ainsi la négociation avec le fournisseur est primordiale pour la mise en place de bonnes pratiques pour faciliter les retours de colis. Il s’agit d’établir des conditions souples et des étapes simples pour vos clients.

Pour bien gérer vos retours colis, n’hésitez pas à (re)lire notre article dédié.

« En France, 24% des produits vendus en ligne sont retournés »

Wat is dropshipping5. Comment simplifier la gestion de mon site e-commerce sans passer par le dropshipping ?

Bien que le dropshipping soit dans la bouche de nombreux e-commerçants, ce système de livraison n’est pas adapté à toutes les boutiques en ligne. Vous êtes toujours dépendant d’une tierce partie et vous ne pouvez pas personnaliser vos envois. A cela s’ajoute le coût du dropshipping, car vous demandez à un fournisseur d’effectuer certaines tâches à votre place.

Les alternatives au dropshipping

Il y d’autres manières d’optimiser votre processus d’expédition sans passer par le dropshipping. Vous pouvez, par exemple, faire appel à un sous-traitant qui s’occupera de la gestion de vos stocks et de la livraison de vos produits. A la différence des dropshippers, les prestataires logistiques vous laisse la possibilité de personnaliser vos emballages et de choisir vos modes de livraison. Vous avez les mains plus libres mais cette alternative a également un coût. Attention à votre marge commerciale.

La solution clé en main de SendCloud

Avec SendCloud, vous restez maitre de votre logistique tout en facilitant votre processus d’expédition. Vous automatisez l’impression d’étiquettes et l’envoi de notifications de suivi de colis. Vous pouvez proposer plusieurs options d’expédition et gérez facilement les retours colis. Pour en savoir plus, contactez-nous !

3/5 4 votes

Leave a Reply