Le Royaume-Uni est le plus gros marché du e-commerce en Europe : les ventes en ligne ont connu en Angleterre une croissance à deux chiffres ces trois dernières années, atteignant le chiffre impressionnant de 200 milliards € en 2019. Il n’y a pas que les sites e-commerce anglais qui en profitent. Plus d’un tiers des consommateurs du Royaume-Uni effectuent régulièrement des achats transfrontaliers. Alors comment les e-commerçants français peuvent en profiter ? Comment envoyer un colis au Royaume-Uni ?

Avec le Brexit toujours en suspens, quels changements les boutiques en ligne et leurs clients doivent-ils s’attendre dans les années à venir ? Si ces questions vous tournent actuellement dans la tête, ce guide pratique est pour vous ! Il contient toutes les informations nécessaires pour envoyer facilement vos produits au Royaume-Uni.

Comment envoyer un colis au Royaume-Uni ?

Commençons par le plus important quand on envoie un colis au Royaume-Uni : les règles à respecter pour l’emballage et la liste des produits interdits.

Les contraintes d’emballage au Royaume-Uni

Quand vous envoyez un colis au Royaume-Uni, pensez aux règles d’emballage suivantes :

  • Actuellement, le Royaume-Uni adhère à toutes les règlementations de l’Union européenne sur l’emballage d’expédition de produits importés. Si vous effectuez l’envoi depuis un pays de l’UE, vous pouvez utiliser l’emballage standard autorisé dans votre propre pays. Si l’expédition se fait depuis un pays hors UE, il faudra veiller à utiliser un emballage robuste adapté aux envois longue distance.
  • Assurez-vous toujours que l’adresse du destinataire est indiquée de façon lisible, y compris le code postal britannique complet (cinq à sept caractères). C’est essentiel pour le Royaume-Uni car le code postal représente le moyen le plus sûr pour les transporteurs de déterminer la position géographique du destinataire. Dans certains cas, une adresse britannique consiste uniquement en un nom de rue ou un nom traditionnel de maison et un code postal, par exemple « Rose Cottage, A1 2BC ». Le code postal est donc absolument indispensable pour localiser le destinataire.
  • Faites attention à remplir entièrement et en anglais tous les documents d’expédition et d’importation (tels que la lettre de transport aérien ou la facture pro forma).
  • Retirez toutes les anciennes étiquettes d’adresse, codes-barres et autres mentions écrites non applicables afin d’éviter des confusions sur l’emballage.
  • Utilisez toujours un emballage résistant (boîte rigide, sachet d’expédition indéchirable ou enveloppe matelassée, par exemple) et un rembourrage adapté, comme du papier bulle ou du polystyrène d’emballage.
  • Fermez bien le paquet avec du ruban adhésif. Si vous expédiez une boîte, scotchez les coins pour une protection supplémentaire.
  • D’une manière générale, assurez-vous que le colis peut supporter une chute d’1,5 mètre de hauteur.

Les produits interdits (que vous ne pouvez pas expédier au Royaume-Uni)

Attention ! Pour envoyer un colis au Royaume-Uni, certaines marchandises sont soumises à des interdictions ou des restrictions légales d’importation. Les restrictions diffèrent selon que le colis est expédié depuis un pays de l’UE ou non.

Des transporteurs peuvent également refuser de prendre en charge des articles spécifiques. Vérifiez donc toujours que vos produits sont acceptés par votre transporteur.

Si la plupart des articles vendus sur les boutiques en ligne rentrent tout à fait dans le cadre de la loi, certains produits sont interdits ou sujets à restriction d’importation au Royaume-Uni quel que soit le pays de provenance (y compris les pays de l’UE). Les voici :

  • les explosifs (y compris les mines antipersonnel), à l’exception des feux d’artifices, qui peuvent être importés sous conditions
  • les drogues règlementées
  • les armes à feu ne peuvent être importées que sous licence spéciale d’import accordée par le Département des Affaires, de l’Innovation et des Compétences.
  • les armes, y compris les couteaux à cran d’arrêt ou à gravité, les équipements de torture, les aérosols d’auto-défense et les armes conçues pour ressembler à des objets de la vie quotidienne
  • les documents ou contenus indécents ou obscènes

La liste complète des colis interdits est consultable sur le site internet sur les tarifs commerciaux (UK Trade Tariff) de l’organisme gouvernemental HM Revenue and Customs.

Les articles suivants sont interdits ou sujets à restrictions d’importation au Royaume-Uni depuis les pays n’appartenant pas à l’UE :

  • produits animaux de toute nature, y compris la viande, les produits laitiers, le miel, la fourrure et les animaux vivants. Certains de ces articles peuvent être importés s’ils sont accompagnés des documents douaniers appropriés. C’est également le cas pour les produits alimentaires, y compris les produits frais.
  • les produits chimiques et substances toxiques, y compris l’amiante et les substances appauvrissant la couche d’ozone
  • certains émetteurs radio et émetteurs vidéo
  • le bois et les produits du bois (y compris palettes et matériaux d’emballage) sont susceptibles de faire l’objet de contrôles douaniers supplémentaires.
  • les articles qui portent des informations au consommateur fausses, telles qu’indications mensongères de provenance, ou qui portent atteinte à des droits de propriété intellectuelle ou des marques commerciales.

La liste complète est consultable sur le site internet sur les tarifs commerciaux (UK Trade Tariff) de l’organisme gouvernemental HM Revenue and Customs.

Quel prix pour envoyer un colis au Royaume-Uni ?

Il existe de nombreuses possibilités pour expédier les articles de votre boutique en ligne vers le Royaume-Uni. Le coût dépend du volume et du poids de votre colis, ainsi que du délai de livraison.

D’autres facteurs influent sur les prix, notamment l’assurance, les options de suivi (comme l’envoi avec signature à la réception ou les services de « track & trace ») ou le transport écologique.

Pour les entreprises et les consommateurs de l’Union européenne, l’UE propose un outil de calcul en ligne des coûts d’expédition entre divers pays européens.

Quel que soit le pays du monde d’où vous faites l’envoi, vous pouvez toujours ouvrir un compte Sendcloud gratuitement pour accéder à des informations pratiques sur les montants facturés par chaque transporteur pour l’envoi de votre paquet au Royaume-Uni.

Les délais de livraison pour envoyer un colis au Royaume-Uni

Être en mesure d’anticiper le temps de transport permet aux sites e-commerce d’offrir un meilleur service à leurs clients basés au Royaume-Uni. Les délais de livraison varient selon le transporteur utilisé, ainsi que selon le mode de transport (terrestre, maritime ou aérien).

Les transporteurs comme Chronopost, DHL Express, UPS et Colissimo International sont en général en mesure de livrer au Royaume-Uni de n’importe où dans le monde dans un délai rapide de 5 à 10 jours ouvrés. À l’intérieur de l’Union Européenne, les délais sont généralement de quelques jours ouvrés seulement. Des options d’expédition encore plus rapides, comme par exemple la livraison le lendemain, sont parfois disponibles selon le pays d’origine et le niveau de service choisi.

Chronopost propose des options vers le Royaume-Uni depuis les pays de l’UE avec des délais de seulement 1 à 2 jours vers les grandes villes. Vous pouvez consulter les délais de livraison directement sur le site Internet de Chronopost.

  • UPS propose des livraisons express (1 ou 2 jours seulement) et vous pouvez calculer les tarifs et délais de livraison UPS ici.
  • DHL Express propose la livraison en 1 jour à l’intérieur de l’UE et l’expédition internationale en 2 à 3 jours. 
  • Colissimo International livre vos colis à l’international en 3 à 5 jours. Retrouvez la liste des tarifs ici.

Toutefois, et ce en particulier dans le transport d’articles depuis l’extérieur de l’UE, des inspections douanières peuvent retarder le colis, même si vous optez pour une méthode rapide à délai garanti. Pour éviter des retards inutiles, veillez toujours à compléter entièrement les documents de douane et à bien les joindre au paquet.

La documentation de douane requise varie selon le pays d’origine du paquet et le contenu de celui-ci. Si vous envoyez un colis au Royaume-Uni depuis l’extérieur de l’UE, vous devez joindre le formulaire CN22 aux colis dont le contenu a une valeur inférieure à 270 £ et le formulaire CN23 si la valeur du contenu est supérieure ou égale à 270 £. Ces deux formulaires sont téléchargeables sur le site UK Royal Mail ici.

Un bordereau d’expédition et une facture commerciale doivent en plus être joints à votre paquet. La facture commerciale est téléchargeable sur le site internet de votre transporteur. Assurez-vous de bien lister le nom des articles et leur code tarifaire international. Pour plus d’informations concernant les factures commerciales, consulter le site internet UK Royal Mail.

Les Incoterms pour expédier un colis au Royaume-Uni

En tant que commerçant en ligne, vous avez également avantage à prendre connaissance des dernières règlementations Incoterm. Ces règles de transport international définissent les rôles et responsabilités des expéditeurs et des destinataires. Inclure les Incoterms dans vos conditions générales de vente fait de votre offre de commerce en ligne un service d’expédition clair et juridiquement transparent.

Pour la vente directement au consommateur, il est répandu d’utiliser les Incoterms DAP (delivered at place) ou CPT (carriage paid to) dans les conditions générales. Les détaillants B2B eux utilisent souvent les Incoterms EXW (Ex works), CPT (carriage paid to) ou CIF (cost, insurance, and freight).

Les règles fiscales au Royaume-Uni

Autre point à prendre en compte, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), applicable sur les produits vendus aux consommateurs du Royaume-Uni, actuellement à 20 %. Si vous vendez aux consommateurs britanniques, la TVA est prélevée à l’importation, sur la base de la valeur déclarée du produit. Si vous vendez à une entreprise basée au Royaume-Uni, laissez-lui la possibilité de faire figurer son numéro de TVA sur la facture, de manière qu’elle puisse récupérer le montant de la TVA auprès des autorités fiscales britanniques.

Les services Sendcloud

Vous êtes prêt à envoyer vos colis au Royaume-Uni ? Laissez Sendcloud vous aider !

Chronopost, DHL Express, UPS et Colissimo International. Ces solutions incluent généralement 3 offres de livraison très intéressantes pour les e-commerçants :

  • La livraison standard, l’option la plus économique et la numéro 1 en Europe,
  • La livraison express, pour tous les clients pressés,
  • La livraison en points relais, une des options préférées des e-acheteurs européens.

Pour améliorer la transparence des envois internationaux, Sendcloud offre à ses clients e-commerçants un portail de suivi de colis dédié à leur boutique en ligne. Une page de suivi de colis et des e-mails automatiques de notification sont envoyés à vos e-acheteurs pour qu’ils puissent savoir en quasi temps réel où se trouve leur colis.

Le Brexit : à quoi s’attendre ?

En 2016, le Royaume-Uni a voté en faveur de sa sortie de l’Union Européenne lors d’un référendum, connu sous le nom de « Brexit ». Si on ne sait pas encore avec certitude quel sera l’impact du Brexit sur les livraisons au Royaume-Uni, les e-commerçants doivent pouvoir faire face aux changements suivants :

  • éventuels droits et taxes à l’importation sur les colis en provenance de pays de l’UE
  • possibilité d’obligations douanières supplémentaires ou plus strictes pour les colis en provenance de pays de l’UE
  • risque de délais et de coûts de transport accrus

Il se pourrait que le Brexit rende obligatoire de joindre d’autres documents d’exportation aux paquets transitant de l’UE vers le Royaume-Uni. Dans ce cas, des règles similaires à celles décrites ci-dessus dans la section Envois des États-Unis au Royaume-Uni pourraient s’appliquer.

Nous mettons régulièrement à jour un article dédié au Brexit, n’hésitez pas à y jeter un oeil.

Les documents d’exportation éventuellement obligatoires

À l’avenir, le carnet ATA, le certificat EUR-MED et une certification d’entreprise sont susceptibles de faire partie des documents d’exportation que les expéditeurs européens pourraient utiliser afin d’accéder à un statut privilégié (évitant ainsi certaines taxes et autres frais) pour leurs envois vers le Royaume-Uni. Toutefois, l’ampleur et la nature de l’impact du Brexit sur les importations en provenance de pays de l’Union européenne restent toujours floues, de même que la réalité de l’application de restrictions et frais supplémentaires.

Se tenir au courant du Brexit

Les modalités du Brexit sont encore en négociation et on s’attend à leur clarification dans les mois à venir, à mesure que la date-limite de finalisation du Brexit, fixée au 31 octobre 2019, s’approche. Il se peut que le Brexit n’ait qu’un impact minimal sur les transactions de commerce en ligne entre le Royaume-Uni et les pays de l’UE, selon le résultat final des négociations en cours. En tout état de cause, il est conseillé aux commerçants en ligne de suivre l’actualité de ces décisions pour pouvoir préparer l’avenir de leur activité au Royaume-Uni.

0/5 0 votes

Leave a Reply