L’année 2019 ayant déjà bien commencée, il est temps de penser à la préparation de votre boutique en ligne pour l’année prochaine. Mais quelles sont les tendances e-commerce qui vous attendent ? D’une expérience client toujours plus personnalisée à l’adoption concrète de la réalité augmentée lors du processus d’achat, nous avons fait le tour des innovations immanquables qui vont booster vos ventes comme jamais !

D’après les dernières études, le secteur e-commerce va connaitre des évolutions majeures et elles concernent (presque) tous les pays du monde. Du déploiement de la 5G à l’intelligence artificielle pour gérer ses stocks, le secteur n’a jamais fait face à un tel concentré d’innovations technologiques pour l’optimisation de tous les aspects que renferme un site e-commerce. Qu’il s’agisse du B2B ou du B2C, il est temps de passer à l’ère commerciale 3.0 et de se préparer dès maintenant pour 2020.

Article mis à jour le 7 mai 2019.

Le top 10 des tendances e-commerce pour 2020

#1 La Réalité Augmentée et Réalité Virtuelle
#2 La 5G et le commerce sur mobile
#3 Machine Learning et IA
#4 La recherche vocale et l’impact sur le SEO
#5 La big data au service de l’ultra-personnalisation
#6 Research Online Purchase Offline (ROPO)
#7 La blockchain
#8 Méthodes de paiement (monnaies virtuelles)
#9 Les chatbots
#10 Le futur de la logistique

1. La Réalité Augmentée et Réalité Virtuelle sur le secteur e-commerce

Selon la dernière étude Gartner : « d’ici 2020, 100 millions de consommateurs achèteront en ligne et en magasin grâce à la réalité augmentée« . La technologie de réalité augmentée permet aux acheteurs de choisir des articles, souvent en scannant un environnement connu où les produits s’intègrent et se concrétisent (presque physiquement). Cela facilite donc grandement l’achat.

Sephora, fondée en 1969, est réputée pour son excellente expérience client. La marque utilise désormais la réalité augmentée pour essayer différents looks de maquillage et prendre des photos avec la tenue que vous comptez enfiler. Lenskart – une plateforme e-commerce indienne commercialisant des lunettes – permet aux utilisateurs d’essayer des centaines d’images en 3D. Il capture les formes de votre visage et crée un visage virtuel, ce qui vous permet d’essayer différents modèles, puis de les acheter en toute simplicité.

Amazon et IKEA sont également deux géants en termes de RA. Amazon permet désormais à ses visiteurs d’essayer plusieurs produits ou appareils avec une application. IKEA Place, déjà disponible sur le marché français depuis 2018, est une application basée sur la réalité augmentée qui permet aux utilisateurs d’essayer des meubles et accessoires avant de les acheter en scannant directement les pièces qu’ils souhaitent meubler chez eux. Ainsi, les acheteurs ont l’idée exacte du produit. Plus besoin d’imaginer à quoi ressemblerait tel canapé dans votre salon, vous pouvez réellement le voir ! La réalité augmentée a donc de très beaux jours devant elle et a déjà fait de grands progrès jusqu’à présent. C’est certainement l’une des tendances e-commerce qui va changer la donne en 2020.

2. La 5G et le commerce sur mobile

Développer un site e-commerce fluide pour les acheteurs et efficace pour le taux de conversion est la première étape clé pour toute entreprise de vente en ligne mais cela ne s’arrête pas là. Les clients, de plus en plus adeptes à l’utilisation du mobile pour leurs achats en ligne, redéfinissent profondément les codes du commerce en ligne… Selon la Fevad, le marché du m-commerce affiche une très bonne santé cette année et continue de croître. 

21% des transactions en ligne ont été faites sur un terminale mobile, représentant ainsi 16,8 milliards de chiffre d’affaires. Sur les 37,5 millions de Français ayant acheté sur Internet, 12,1 millions l’ont fait via mobile. Le mobile est également très utilisé pour des usages marchands au-delà de la simple transaction.

61% des consommateurs utilisent le mobile pour suivre leur achats sur Internet, 57% pour faire des recherches sur un produit et 52% pour rechercher ou localiser des magasins.

Selon SearchEngineLand, près de 60% du total des recherches Google proviennent d’appareils mobiles cette année. Les moteurs de recherche ont d’ailleurs d’ores et déjà conseillé aux entreprises de rendre leurs sites e-commerce plus conviviaux mais ce sont les applications mobiles qui gagnent la course.

Les utilisateurs parcourent 286% plus de produits sur les applications mobiles que sur le web depuis leur mobile.

La 5G devrait voir le jour en France courant 2020 et apporter son lot d’opportunités au secteur e-commerce. La vitesse de téléchargement décuplée permettra de proposer des contenus vidéos et de réalité augmentée sans commune mesure. Les marketplaces pourraient devenir de réels centres commerciaux où les e-shoppers se déplacent pour trouver les produits correspondant à leur besoin. Restez connecté, 2020 c’est demain !

3. Machine Learning et Intelligence Artificielle

Le Machine Learning et l’Intelligence Artificielle ont déjà un impact considérable sur les principaux secteurs d’activité. Le Machine Learning est un champ d’étude de l’intelligence artificielle. Les algorithmes utilisés permettent, dans une certaine mesure à un système piloté par ordinateur, d’adapter ses analyses et ses comportements en réponse, en se fondant sur l’analyse de données provenant d’une base de données ou de capteurs. Pour simplifier, c’est par exemple grâce au Machine Learning que les sites e-commerce vont être capables d’offrir aux acheteurs la meilleure expérience utilisateur en fonction de leurs données précédentes et de leurs comportements d’achat. C’est l’onglet « recommandations » ou « suggestions pour vous » que l’on peut retrouver sur de nombreux sites aujourd’hui. En fonction des produits achetés précédemment, ceux consultés ou encore ceux achetés en complément du produit sélectionné par les précédents clients, d’autres produits seront proposés.

Cela fait évidemment sens pour le secteur e-commerce qui se confronte un peu plus chaque jour aux besoins utilisateurs d’ultra-personnalisation, tendance que nous allons d’ailleurs développer juste après. Le Machine Learning et l’Intelligence Artificielle sont deux des tendances les plus attendues sur le marché du e-commerce en 2020.

4. La recherche vocale et l’impact sur le SEO

Plusieurs études, dont l’une menée notamment par ComsCore, révèlent que plus de 50% des recherches seront des recherches vocales d’ici 2020. Il va donc falloir s’adapter du côté des sites e-commerce puisque les moteurs de recherche annoncent des changements radicaux d’ici les prochains mois. En effet, Google souhaite s’assurer que ses utilisateurs obtiennent les meilleurs résultats possibles sur la recherche vocale, ce qui va changer la donne dans l’optimisation des moteurs de recherche et la conception des sites qui devront être optimisés pour cette dernière. Dominos, Lyft et Walmart ont déjà pris cela très au sérieux et offrent des services vocaux à leurs clients. C’est donc définitivement une tendance à anticiper cette année.

tendances ecommerce

5. La big data au service de l’ultra-personnalisation

45% des clients préfèreraient acheter sur un site e-commerce capable de fournir des recommandations personnalisées. Et 56% des acheteurs en ligne retourneraient sur la boutique en ligne qui donne des recommandations personnalisées. Amazon l’a très bien compris, vous pouvez réellement voir des tonnes de recommandations basées sur votre histoire. À partir de « Your Wishlist » à « Your Collection », Amazon vous offre une personnalisation complète. Mais la personnalisation ne s’arrête pas là. Grâce à la big data qui analyse votre comportement d’achat, la marketplace envoie divers emails avec des offres adaptées à votre profil.

La start-up TinyClues accompagnent les géants du e-commerce (VeePee, Sarenza…) à analyser et comprendre les données de leurs visiteurs afin de créer des campagnes marketing qui correspond aux besoins de leurs clients tout au long du processus d’achat. Avec un seul objectif : offrir la meilleur expérience utilisateur.

6. Research Online Purchase Offline (ROPO)

82% des utilisateurs sur mobile effectuent des recherches pour trouver des magasins physiques et 18% achètent ensuite un produit en seulement 24 heures. La recherche en ligne menant à l’achat hors ligne est une nouvelle donnée pour évaluer l’efficacité des campagnes digitales. Avec la multitude de points de contact observée aujourd’hui : appareils mobiles, réseaux sociaux, CRM, modules de paiement et systèmes de point de vente, l’efficacité des campagnes digitales sera une donnée non négligeable en 2019 afin d’affiner la stratégie du ROPO.

7. La blockchain

Selon Blockchain France, « La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. »

L’agroalimentaire est l’un des premiers secteurs à s’être penché sur la blockchain. Pour faire face au scandale sanitaire, certains pionniers – comme Carrefour – ont mis en place, dès 2017, une blockchain de traçabilité de la viande. D’ici 2022, le distributeur français souhaite élargir le dispositif à l’ensemble de ses références alimentaires.

Il n’y a pas de raison que d’autres secteurs (comme la mode, la distribution, la pharmacie) ne se lance pas sur le phénomène de blockchain. Imaginez quelle satisfaction client vous pourriez retirer si vous pouviez permettre à vos clients de connaitre toute la chaine de production d’un produit ?

blockchain tendance e commerce - sendcloud

8. Méthodes de paiement (monnaie virtuelle)

Il y a encore une dizaine d’années, payer en ligne étaient un acte perturbant voire impossible, les clients craignant souvent un manque de contrôle et donc un risque de fraude. Aujourd’hui, qui n’a encore jamais réalisé un achat sur le web ? Selon la Fevad le nombre de cyber-acheteurs en France s’élèvent à 38,2 millions, soit pratiquement une personne sur deux. Mais quelles sont les habitudes de paiement et le mode préféré des Français ?

En France, 85% des achats sont encore réalisés par carte bancaire bien que l’utilisation des services de paiement comme Apple Pay, Walmart Pay, Samsung Pay ou encore Android Pay témoignent d’une très belle croissance ces derniers mois. Les « Wallets » (ou portefeuilles numériques) rendent la transaction facile, rapide et sécurisée grâce au Touch ID ou autre technologie. Il est donc évident que ces moyens de paiement ont un bel avenir devant eux, notamment sur le secteur e-commerce lorsque l’on sait à quel point le renseignement des informations de paiement peut-être un facteur non-négligeable d’abandon de panier.

Avec l’introduction des monnaies virtuelles, c’est tout un autre pan qui s’ouvre sur le monde du e-commerce puisqu’il sera désormais possible d’acheter un produit via ce moyen de paiement. En mars 2019, Facebook a annoncé travailler sur une monnaie à destination des utilisateurs de son application Whatsapp. D’ici l’année prochaine, nous devrions voir de nouveaux usages se développer.

crypto-monnaie sendcloud

9. Les chatbots

Le chatbot est une technologie d’apprentissage automatique qui propose des suggestions et permet aux clients de discuter sans monopoliser une personne derrière un écran. Il crée un environnement interactif pour les utilisateurs et oriente les clients en leur posant des questions afin de leur fournir les meilleurs résultats possibles via une expérience optimale. C’est un moyen intéressant de comprendre l’expérience utilisateur sur votre site, de savoir ce que recherche vos clients et les questions qu’ils se posent. L’intelligence artificielle pèsera environ 1,23 milliards de dollars d’ici 2025 et le e-commerce devrait normalement participer à une grande partie de ses revenus. Sephora, Ebay, SnapTravel mais aussi H&M sont quelques exemples notoires d’utilisation de chatbots pour la conversion de clients. 

47% des consommateurs achèteraient des objets à partir d’un chatbot et 37% des consommateurs préfèreraient acheter des articles via la page Facebook d’une entreprise plutôt que par le biais de son site Web. (HubSpot, 2017).

10. La logistique du futur

La dématérialisation et l’automatisation des processus logistiques deviennent des enjeux majeurs pour l’ensemble du secteur e-commerce qui voit le nombre d’envois de colis augmenter chaque année avec des volumes de plus en plus impressionnants. La gestion devient plus complexe pour les entités historiques de transport qui voient petit à petit naître de nouveaux acteurs digitaux complémentaires. C’est le cas de SendCloud, qui permet en quelques clics d’automatiser l’ensemble des processus d’envoi : de l’import des informations de commande à l’impression des étiquettes en passant par l’envoi automatique de notifications de suivi de colis jusqu’à la gestion des retours. La solution s’intègre avec l’ensemble des places de marché et CMS e-commerce existants (Shopify, PrestaShop, WooCommerce, Magento, etc.) et offre un tableau de bord intuitif depuis lequel l’expérience d’envoi de colis se simplifie pour l’ensemble des e-commerçants.

Gestion des commandes I SendCloud

5/5 6 votes

Leave a Reply